22
Jan

Groupe de réflexion éthique du 8/1/2019

Présents : C.Pauwels, B.Godlewicz; D. Gérard; J. Gillessen; J. Dekoninck; P. Guillaume

Thème en discussion : BAT

Contexte de la demande : lors de la soirée des formateurs, organisée par l’assobat, la question du BAT a été abordée.

Le BAT a été évoqué par Vita  inspiré de la Hollande.

L’idée d’une attestation d’un nombre d’heures de formation en AT (actuellement défini par 200h) est approuvée par les participants à la réunion. Ce qui pose problème est d’y associer les sigles O/E/P/G en lien avec les champs d’applications : cela met en confusion par rapport au CTA/O/E/P/G.

Deux suggestions sont faites à l’assobat :

  1. Enlever les O/E/P/G associés au BAT qui représente des compétences de base en AT
  2. Créer un espace de réflexion autour du BAT : Il semble important  de marquer une étape après les 3 premières années de base. Pour ceux qui ne continueront pas l’AT dans l’immédiat, cela peut être une valeur ajoutée pour eux au niveau professionnel.  Cela peut être aussi une valeur ajoutée pour l’AT  que plus de personnes se forment et développent leur  communication et leurs relations interpersonnelles  grâce à l AT Nous estimons qu’il y aurait la nécessité  de mettre en lien l’obtention du BAT avec le code éthique de l ‘AT et de réfléchir  encore à d’autres pistes :
  • Un nombre d’heures de formations suivies (éventuellement travail personnel ou supervision)
  • Un écrit (s’inspirant des parties A/B de l’examen écrit CTA afin de réfléchir et échanger autour des compétences relationnelles et personnelles déjà intégrées)
  • Une rencontre du candidat avec des TSTA ou PTSTA membres de l’Assobat pour une réflexion sur sa pratique de l’A.T. dans sa pratique professionnelle.

(une occasion pour explorer les 4 parties de l’examen écrit)

  • Un écrit 101
  • …..